Test 1 pour le contrôle continu de S3
Sans document ni moyen de communication. Répondre directement sur la feuille.
Durée : maximum 90 minutes + 1/3 temps (20 points  ->  en moyenne, 4,5 minutes maximum par point).


  1. [1.5 point]   Donnez en FL deux définitions complètes différentes (et d'une ligne chacune) du type de relation 'subtype'.
    FL:  [?st subtype of: ?t] <=> [any ?st  instance of: ?t]
    FL:  [?st subtype of: ?t] <=> [ [?i  type: ?st] => [?i  type: ?t] ]
    
    
  2. [2 points]   Donnez en FL, LP ou KIF la définition (toute la définition, donc pas seulement son corps mais aussi sa tête) de i) une relation transitive particulière puis ii) des relations transitives (1 ou 2 lignes pour chaque définition). Puis, expliquez en 2 à 4 lignes, à quel type/ordre de logique appartiennent chacune de ces 2 représentations et (surtout) pourquoi.
    KIF:   (defrelation ancestor (?x ?z) := 
              (forall ((?y)) (=> (and (ancestor ?x ?y) (ancestor ?y ?z) )
                                      (ancestor ?x ?z) ) )
    KIF:   (defrelation transitive_relation (?r) := 
              (forall ((?x ?y ?z)) (=> (and (?r ?x ?y) (?r ?y ?z)) (?r ?x ?z))) )
    
    La 1ère représentation nécessite une logique d'ordre 1 car 
    elle utilise des quantificateurs mais pas sur des relations. 
    La 2nde représentation nécessite une logique d'ordre 2 car
    elle quantifie sur des relations. 
    
    
  3. [1.5 point]   Donnez en FL ou FL-DF un graphe connexe contenant 4 relations (2 relations sous-type, 1 relation supertype, 1 relation exclusion) formalisant un point commun et une différence entre "attribut" et "relation" (vous pouvez utiliser la notion de "association_binaire").
    Donnez ensuite, pour une relation de votre graphe, sa traduction en anglais suivant la convention de lecture des graphes.
    association_binaire    //en FL:
      > excl{ (association_binaire_that_1st_order_entity  > relation,  < 1st_order_entity)
              attribute
            };
    
    English for "association_binaire > attribute": 
      (the type) association_binaire has for subtype (the type) attribute.
    
    
  4. [6 points]   Représentez en FL (ou graphiquement, en FL-DF) au moins 42 relations sous-type ('>'),
    partie ('part') et exclusion ('exclusion' ou '> excl{...}') qui existent entre les termes en italique
    ci-dessous (tels qu'ils ont été définis en cours). C'est un moyen de vérifier que vous avez compris
    les sens de ces termes, sans vous demander d'en connaître la définition exacte.
    Pour représenter ces sens, il vous faudra spécialiser le début de représentation ci-dessous.
    Pour les relations autres que sous-type et exclusion, précisez les multiplicités directes (i.e., pas inverses).
    Indentez correctement, e.g., lorsque vous fermez une parenthèse, cela doit être sur la même ligne ou la même colonne.
    Utilisez 2 ou 3 espaces pour chaque nouvelle indentation. Ne perdez pas de place inutilement, e.g., mettez
    plusieurs types sur la même ligne si cela est lisible et compatible avec les règles d'indentation.
    Barrez tous les termes en italique que vous avez représentés, et seulement ceux-ci.
    Ne représentez pas d'autres termes que ceux spécifiés par cette liste. Tout non-respect des consignes sera pénalisé.
    spatial_entity,   state,   cooperation,   knowledge,   data,   non-spatial_entity,   process,
    system_of_cooperation, base_of_facts,   DBMS,   onto-terminology,   DB,   KB,   KBMS,   information_repository,   static_web,  
    ontology,   non-spatial_tool, knowledge_management_system (ou: KMS),   WebKB,
    knowledge_based_system (or: KBS;  en français: SBC),   structured_document,   web,   data_web,  
    knowledge_web,   semantic_web,   KBMS_web-server.
    thing
     > excl
       { (situation >  excl{ state   (process > cooperation)  }
         )
         (entity
           > excl
             { spatial_entity
               (non-spatial_entity
                 > excl
                   { (information > excl{ data knowledge })
                     (non-spatial_tool
                        > (KMS >  excl{ (DBMS  part:  0..* DB) 
                                        (KBS > (KBMS  part:  0..* KB,
                                                      > (KBMS_web-server > WebKB)
                                               )
                                      }
                          )
                     )
                     (information_repository
                        > structured_document
                          (web
                             > static_web
                               (semantic_web  >  excl{ knowledge_web  data_web},
                                              part:  1..* KB   1..* knowledge_web 
                                                     0..* data_web   data_web __[some->1..*],
                                              not part: 1..* static_web  //optionnel
                               ),
                             part: 0..* structured_document   0..* DB    0..* onto-terminology
                                 /*optionnels:*/ 0..* KB    0..* knowledge_web   0..* data_web 
                          )
                          excl
                          { (KB  part:  0..1 base_of_facts   1 ontology   0..1 onto-terminology  
                                 > ontology
                            )
                            DB   base_of_fact  
                            (onto-terminology  part:  0..1 ontology  )
                          }
                     )
                   }
             }
         )
       };
    
    
  5. [5 points]   Représentez en FL les 46 relations sous-type, exclusion, partie ('part') ou tool
    qui existent entre les termes en italique ci-dessous (tels qu'ils ont été définis en cours).
    Vous rendrez explicite les termes PGI, CRM, XRM, SCM, HRM, PDM, PLM et SAP_ERP
    en ré-utilisant la syntaxe utilisée pour définir 'SI' ci-dessous.
    Vous remplirez les "chaînes de caractères" vides ci-dessous pour lister des avantages et
    inconvénients majeurs des SIs et PGIs.
    À part cela, les indications sont les mêmes que pour la question précédente.
    data-warehouse,   EAI,   PGI,   périmètre_intérieur,   progiciel,   JBoss,   flux_complémentaire,   SAP_Business_Suite,   CRM,   XRM,   SCM,   PDM,   PLM,   SAP_ERP,   workflow,   back_office,   front_office,   flux_collaboratif,   SAP_NetWeaver
    SI  (^ Système d'Informations ^)
      avantage: "un SI permet la circulation des informations en parallèle des flux physiques"
                "un SI aide à la décision et planification+optimisation des ressources
                 humaines, matérielles et financières",
      part: 1..* (progiciel
                      > PGI (^Progiciel de Gestion Intégré^)
                        CRM (^Customer Relationship Management^)
                        XRM (^eXtended Relationship Management^)
                        SCM (^Supply Chain Management^) 
                        PLM (^Product Lifecycle Management^)
                        PDM (^Product Data Management^)  
                        HRM (^Human Resource Management^) 
                 ),
      > (PGI  (^Progiciel de Gestion Intégré^)
           > SAP_ERP (^"Systems Application Products"'s Enterprise Resource Planning^),
           avantage: "un PGI permet l'intégration des données
                       -> fiabilité, non-redondance"
                     "un PGI a un environnement applicatif identique pour les 
                      utilisateurs de différents métiers"
                     "un PGI permet une mutation managériale",
           inconvénient: ("un PGI nécessite une mise en œuvre complexe, lourde,
                            rigide et chère (au moins 300'000 euros) pour une grosse PME"
                              part: "préparation du PGI" 
                                    "configuration, adaptation et complétion de l'ERP"
                                    "formation du personnel"
                                    "maintenance continue"
                         ),
           part: 1..* (périmètre_intérieur
                           > back_office   front_office   flux_collaboratif
                             (flux_complémentaire  >  workflow  data-warehouse)
                      )
                 1..* (SAP_Business_Suite
                           part: 1 SAP_ERP  1 SAP_CRM  1 SAP_SRM  1 SAP_SCM  1 SAP_PLM,
                           tool: 1 (SAP_NetWeaver
                                     <  (EAI (^Enterprise Applications Integration^)
                                           > JBoss) )
                      )
        );
    
    
  6. [2 points]  Le cours liste 7 types de répertoires d'information (ou outils servant à les gérer) par ordre croissant de priorité/efficacité pour le partage d'informations. Donnez cette liste puis, en 2 à 4 lignes, donnez 1 principe/critère sur lequel elle s'appuie.
    des documents statiques informels (pas de relation: recherches lexicales, dont collocation),
    des serveurs de documents informels (wikis) (idem + coopération minimale),
    des serveurs de BDs non connectées (schémas fixes; quelques relations prédéfinies),
    des serveurs de BD formant une BD unique distribuée (idem + coopération minimale),
    des documents statiques contenant des connaissances (relations ; pas de coopération),
    des serveurs de BCs non connectés (idem + protocoles de coopération interne),
    des serveurs de BC formant une BC virtuelle (idem + protocoles de coopération externe). 
    
    "plus un ensemble/répertoire d'informations a des relations explicites et bien définies,
     plus il est compréhensible et exploitable par l'homme et la machine".
    
    
  7. [2 points]   Définissez les termes en italique suivants, en 2 à 3 lignes chacun, en français ou
    en anglais :   Credit control Area,   Sales organization

    Credit control Area: an organizational entity which grants and monitors a credit limit for customers. It can include one or more company codes.

    Sales organization: an organizational unit responsible for the sale of certain products or services. The responsibility of a sales organization may include legal liability for products and customer claims.